Sélectionner une page

Vous devez organiser une cérémonie d’obsèques,
et vous ne savez pas par où commencer ?

Voici quelques conseils simples et essentiels afin de vous aider
à y voir plus clair.

Comment faire ?

Avant de prendre contact avec un établissement, il est important de commencer par définir vos besoins :

Pour vous aider et en l’absence de volonté et de testament, je vous invite à consulter gratuitement le site monpetittestament.com qui vous permettra de vous poser les bonnes questions pour anticiper ce moment d’hommage et ainsi rendre ces moments plus simple à vivre.

✅ Ce que vous devez savoir concernant les 1ʳᵉˢ démarches :


Si le décès survient au domicile :

Vous devez d’abord contacter un médecin afin de faire constater le décès, puis, vous rendre à la mairie du lieu du décès dans les 24 h, muni(e) du certificat de décès délivré par le médecin pour obtenir plusieurs actes de décès.

(Les établissements de pompes funèbres peuvent se charger de cette démarche).

Le décès a lieu à l’hôpital, clinique ou dans un Ehpad ?

L’établissement effectuera gracieusement pour vous cette déclaration auprès de la mairie.

De combien temps disposez-vous ?

Dans la majorité des cas, l’inhumation ou la crémation doit avoir lieu dans les 6 jours ouvrés, vous disposez donc d’un peu de temps.

Ne choisissez donc pas la première entreprise venue.

Par contre, sachez que si le corps doit être déplacé, passé un délai de 48 h, la mise en bière sera obligatoire, cela signifie que le défunt sera transporté dans un cercueil, fermé qu’il n’est pas autorisé d’ouvrir une fois arrivé sur le lieu de recueil, de cérémonie ou de sépulture sans autorisation du Préfet.

L’importance de l’Humain.

Il est important d’avoir une première approche par téléphone avec l’établissement funéraire.

Il faut que vous soyez à l’aise avec la personne que vous avez en ligne.

Si le contact ne passe pas ou que la personne que vous avez en ligne refuse de vous donner une information chiffrée, il est préférable de ne pas donner suite.

Connaissez-vous les coopératives funéraires ?

Grâce à leur gestion coopérative et leurs valeurs, ces coopératives vous garantissent une prise en charge humaine et professionnelle sans risque de se voir facturer des frais inutiles.

Il en existe à ce jour 5 en France :

À Nantes, Dijon, Rennes, Bordeaux, Tulle…

De nombreuses ouvertures verront le jour prochainement.

Le paiement des obsèques :


Ce sont aux héritiers du défunt de payer l’organisme de pompes funèbres, même en cas de refus de la succession ou l’absence de liens affectifs.

Les héritiers ont la possibilité de demander à la banque un prélèvement dans la limite de 5 000 € sur le compte du défunt pour financer les obsèques.

Pensez à vérifier l’existence de contrat obsèques ou de capitaux auprès des banques et assurances de votre proche.

Continuer votre vie,
nous nous occupons de l’administratif

Vous pouvez programmer un rappel gratuit en fonction de vos disponibilités pour en savoir plus ou commencer dès maintenant.